Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2020

The HeadShakers, une machine à faire danser à écouter en disque

the headshakers,album,musique,fred wesley,lille,russell gunn

The HeadShakers sont de retour et le groove de ce nouvel album est absolument imparable, on vous conseille de l'écouter, surtout qu'il y a du beau monde qui se joint à la fête. 

 

Ils sont de retour aujourd'hui avec un second album sur lequel on retrouve des invités de marque : Fred Wesley (légendaire tromboniste de James Brown et Maceo Parker entre autres) et Russell Gunn (actuel trompettiste de Marcus Miller). The Head­sha­kers pro­posent avec ce nouveau disque un revival funk de haut vol, soit les che­mins d’une jeune géné­ra­tion soul-pop comme d’un jazz funky et par­fois smoo­thy mais tou­jours avec ala­crité. A mesure que l’album avance, il est de plus en plus inté­res­sant. Il n’existe rien de pares­seux là où l’équilibre des cuivres, des cla­viers, de la basse et de la bat­te­rie est par­fait.

A découvrir la vidéo de The HeadShakers feat. Russell Gunn: On green dolphin street (official) :


Prati­que­ment tou­jours ins­tru­men­tal mais avec la pré­sence sur deux titres d’une géniale chan­teuse lil­loise (Dréo), ce nou­vel album est une réus­site : le groupe fait autant dans la den­telle que de la den­sité là où tout se répond avec ça-et-là cer­tains sub­tiles accents iro­niques — preuve que le groupe ne se prend pas pour une star.

Le funk brille de tout ses feux à la fois sous et sans contrôle afin de gagner en audace au sein même de tout ce qui est for­cé­ment connoté. Des forces sou­ter­raines animent le beat et font du funky ce qu’il doit être : quelque chose qui prend au corps loin des for­ma­tages, donc en par­faite liberté.

Prochains concerts : 

- le 06.03.20 au Flow à Lille (Festival à Vous de Jouer) 

 

- le 18.04.20 à l'Horloge à Tracy-le-Mont 

 

- le 12.06.20 à la Gare St Sauveur pour le Lille Piano Festival 

 

Le site officiel de The HeadShakers

the headshakers, album, musique, fred wesley, musique, lille, russell gunn

21/01/2020

Square the Circle, la pépite signée June and The Jones

June and the Jones, Square the circle

June and the Jones dévoilent une nouvelle pépite avec Square the Circle, un titre pop aux influences disco et électro, tout ce qui fait danser.

June And The Jones sent bon la fratrie, celle que l'on trouve souvent en musique, celle qui fait la joie du public, chavire les foules et fait danser la planète rock. Ici, ce serait plutôt dans une alchimie de rythmes Pop electro saupoudrés de touches vintage où nous entraînent Alice, Hadrien et Louis. Chacun a son propre univers, ses propres influences, Jungle pour Hadrien, electro à la Metronomy pour Louis et Soul et black music pour Alice, mais tous se rejoignent pour le meilleur, à savoir June And The Jones.

Voici June And The Jones - Square The Circle :

Après avoir dévoilé le titre Dancing on the Moon, June and the Jones sort le clip de Square the Circle à découvrir sur leur nouvel EP. Plus spontané que la précédente production du groupe, Square The Circle s’est nourri de leur expérience de la scène. Le résultat est dansant, rythmique, efficace. Le dialogue entre les instruments vintage, les productions électroniques et les guitares laissent toute la place à la voix d'Alice. Mixé par Robin Leduc, Square the Circle montre que les trois frères et sœur de June and the Jones ont trouvé la formule parfaite avec leur pop mélodique aux rythmiques entrainantes.

June and the Jones - Nouvel EP Square The Circle

Sortie le 27/01/2020

En concert le 29/01 à Paris aux Etoiles

Le groupe à suivre sur Instagram

June and the Jones, Dancing On the moon

16/01/2020

Tokyo, le nouveau clip du chanteur Louis Arlette

Louis Arlette, Tokyo, Des Ruines et des Poèmes

Louis Arlette fait son grand retour avec Tokyo, nouvelle facette pop de son album Des Ruines et des poèmes que l'on suit de près.

Louis Arlette n’est pas un inconnu pour ceux qui suivent le groupe Air depuis de nombreuses années. Auteur, compositeur et ingénieur du son, il fut remarqué par le duo Air, considéré comme l’un de leur disciple. Après un premier album, Sourire carnivore, il vient de sortir un second opus, Des ruines et des poèmes.

Louis Arlette nous propose aujourd'hui le clip de Tokyo, réalisé par Alex & Fab. "La ville de Tokyo n’est-elle qu’une chimère, une vision enchanteresse qui disparaît dès qu’on la touche du bout des doigts ? Et si l’on pouvait savoir avec certitude où commence et où s’arrête le rêve, le voudrait -on vraiment ?"

Voici le clip de Louis Arlette pour le titre Tokyo :

Beaucoup plus abouti que Sourire carnivore qui comportait toutefois son lot de très bons morceaux, La Discorde pâtit peut-être d’un manque de discordances sur son chemin. Les morceaux ne dépassent qu’une seule fois les 4 minutes ne laissant pas à la musique le temps d’exprimer ses idées à travers quelques passages instrumentaux, alors que chaque titre s’accorde parfaitement à être étirée vers quelques moments extatiques à la mesure du sublime Tokyo.

Louis Arlette - Nouvel album Des Ruines et des Poèmes

Disponible chez Le Bruit Blanc

L'Instagram de Louis Arlette

Louis Arlette, Des Ruines et des Poèmes, Tokyo

14/01/2020

On réserve pour Blade Runner le 21/03/20 au Palais des Congrès - Paris

Blade Runner, ciné concert, Palais des Congrès

Le film Blade Runner aura l'honneur d'un ciné concert au Palais des Congrès le 21 mars 2020 à Paris, et on y sera !

Mythiques, le film de Ridley Scott et la musique de Vangelis sont à redécouvrir

 

Blade Runner à voir en ciné concert le 21 mars 2020 à Paris

Envie de (re)découvrir Blade Runner sur grand écran ? Direction le Palais des Congrès de Paris le samedi 21 mars 2020 pour une séance spéciale du film culte de Ridley Scott en ciné-concert dans sa version final cut ! Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d'hommes et de femmes partent à la conquête de l'espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d'esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l'être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d'un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés hors la loi. Quatre d'entre eux parviennent cependant à s'échapper et à s'introduire dans Los Angeles. Un agent d'une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d'exécution, mais de retrait...

Voici la bande annonce de Blade Runner ;

Blade Runner sera projeté sur grand écran en version originale sous-titrée tandis que l’orchestre The Avex Ensemble rejouera l’envoûtante bande originale composée par Vangelis. Blade Runner sera présenté dans sa version Final Cut (2007) qui bénéficie d’un magnifique travail de restauration du son et de l’image, et en particulier des effets visuels. Le 21 mars 2020 à 20h au Palais des Congrès de Paris, venez redécouvrir le monument de la science-fiction en ciné-concert !

Blade Runner en Ciné concert (version Final Cut) le 21 mars 2020 à 20h au Palais des Congrès

 

Le lien vers le site

Blade Runner, live, Paris, ciné-concert

23/12/2019

Michael Kiwanuka met tout le monde d'accord avec Kiwanuka

Michael Kiwanuka, Kiwanuka

C'est peut-être l'album le plus attendu de cette fin d'année, celui de l'Anglais Michael Kiwanuka, souvent comparé à Marvin Gaye ou Curtis Mayfield, qui conjugue à la perfection voix de velours, soul moderne et message revendicatif. Une vraie star en devenir, à la simplicité désarmante.

Grosse réussite, You ain’t The Problem (Tu n’es pas le problème) attaque glorieusement l’album avec un morceau aux influences grand angle : psychédélisme africain, choeurs féminins de film d’action seventies, guitares wah wah et fuzz, cordes à l’affût et cette voix aux riches inflexions en équilibre sur le rythme trépidant. Un chant parfois abusivement comparé à celui d’Otis Redding. Ce qui est vrai c’est que Michael Kiwanuka donne lui aussi des frissons dès qu’il se lance dans une fervente ballade. Et cet album moins sourcé folk que les deux précédents n’en manque pas.

On savoure le clip de Michael Kiwanuka - Hero :

Le disque repose sur le triumvirat formé par Curtis Mayfield, Bill Withers et Gil Scott-Heron mais prend un chemin inédit entre un son sixties et l’afro-beat classique. Et puis il y a des chansons comme Living in Denial. Enfin, il y a surtout des chansons du calibre de Living in Denial devrait plutôt écrire. En quelques secondes, elle efface votre univers et vous transporte dans un monde d’une délicatesse incroyable où tout est clavier Hammond et ou rien n’est laissé au hasard. Une réussite totale qui tourne beaucoup sur nos platines.

Le site officiel

Michael Kiwanuka

18/12/2019

Robin McKelle enchane avec ses covers de l'album Alterations

Robin McKelle, Alterations

Retour en force pour la chanteuse Robin McKelle. Avec son prochain album Alterations, elle rend hommage et reprend des femmes comme Sade, Joni Mitchell, Amy Winehouse, Lana Del Rey…. On pour l’écouter en France avec une belle tournée et deux dates au New Morning à Paris les 16 et 17 mars 2020.

 

Robin McKelle est une révélation du Jazz Vocal féminin. McKelle étudie le piano classique, avant de jouer du clavier dans un groupe de Jazz au lycée. Elle fait ensuite des études à l’Université de Miami ; et obtient un diplôme de musique du « Berklee College of Music » ; avant de s’envoler pour Los Angeles. Jazz, blues, soul, pop font partie de son répertoire musical. Elle est régulièrement comparée à Ella Fitzgerald pour son registre de voix alto, par ses fans de jazz de la première heure mais c’est surtout Aretha Franklin, Tina Turner et Janis Joplin qui reviennent plutôt régulièrement aujourd’hui. Sa prestance scénique couplée à son timbre éraillé font d’elle une artiste incontournable aujourd’hui dans l’univers musical.

Voici une vidéo pour découvrir Alterations :

Son nouvel opus Alterations est un recueil de “cover songs” toutes écrites par des femmes “songwriters” ayant marqué l’histoire de la musique populaire.

Douze années après la sortie de son premier album Introducing Robin McKelle, l’ouragan de la soul signe son tout dernier opus musical, Alterations, un 8ème album, somptueux. Accompagnée de musiciens hors pair, Robin McKelle s’attache ici à parfaire tous ses talents : production, arrangements, chant, composition.

Robin McKelle - Nouvel album Alterations

Disponible le 14/02/20 chez Loop Productions

En concert le 16 et 17 mars 2020 au New Morning

Robin sur Instagram

Robin McKelle, nouvel album