Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2019

Equateur toujours plus pop avec le magnifique Pelican

Equateur, Pelican

Equateur revient le 28 juin avec un nouvel EP composé de Pelican, superbe odyssée amoureuse et son clip en image de synthèse, et de remixes de Pelican par la fine fleur de l'electro hexagonale.

Equateur ressort du bois sur de nouvelles latitudes avec un premier single en français : Pélican. Mixé par Stéphane « Alf » Briat (Air, Phoenix, The Pirouettes…) et masterisé par Alex Gopher (The Blaze, Breakbot, Eddy de Pretto…), Pélican nous entraine dans un univers équatorial fantasmé. Si le nom Equateur nous évoque les lointaines latitudes sud-américaines, c’est pourtant bien chez nous qu’il faut chercher le fondateur de ce nouvel exemple de ‘French Touch’ electro. En effet derrière ce nom exotique se cache le chanteur et producteur parisien Charles Rocher. Musicalement séduisant, Equateur développe un univers particulier, singulier, oscillant entre electro, pop et synthwave.

On regarde le clip de Pelican d'Equateur :

À l’heure où la progressive et la tropicale house occupent le devant de la scène, Equateur se distingue par une identité musicale mélodique, hypnotique, teintée d’une ambiance sonore à la fois moderne et retro. Une teinte que l’on retrouve parfaitement dans le titre « Pelican », donnant son nom au nouveau maxi de l’artiste.

On attend de nombreux remixes : Anoraak (Valérie), Neus, Palmbomen (GTA, Non Records), Caspian Pool (Producteur de The Pirouettes), Visconsi. La sortie du maxi est prévue le 28 juin pour fêter l’été chez Tie Break Records.

Equateur sur Instagram

Equateur, Pelican, Charles Rocher

06/06/2013

Les Midnight Juggernauts offrent un cours d'histoire

 

Ils sont géniaux ! Jamais à cours d'idée farfelue, les Midnight Juggernauts dévoilent l'histoire de l'infographie dans leur nouveau clip !  Les Midnight Juggernauts reviennent avec un nouveau LP, Uncanny Valley qui sortira le 17 juin chez Record Makers. Des sons robotiques faits par des mains humaines, avec un vent troublant de bandes sons de films d’horreur, pour rester éternellement sur le fil du rasoir, tel est Uncanny Valley, ce disque qui marque le retour très attendu des Midnight Juggernauts. Voici aujourd’hui un nouvel extrait à découvrir intitulé Memorium. Le clip réalisé par un membre du groupe retrace l'histoire de l'infographie (CGI en anglais) de 1955 à nos jours.

MJ-Memorium ((c) Matthew Landers).jpg

22/05/2013

Andy Warhol ressuscité dans le clip de Tristesse Contemporaine

tristessecontemporaine.jpg

Composé de trois apatrides installés à Paris, la Japonaise Narumi, le Suédois Leo Hellden (déjà aperçu chez Aswefall) et l’Anglais Maik (ex-Earthling), Tristesse Contemporaine a trouvé asile chez les infatigables têtes chercheuses du collectif et label parisien Dirty. Ils reviennent aujourd’hui avec un nouvel EP, “Woodwork” (du nom du 3e titre de l’EP). Ils ont par ailleurs mis “Waiting” en images : on y voit le père du pop art dégustant un Burger King. Des images tirées d’un documentaire de 1982, 66 scenes from America, réalisé par Jørgen Lethpour.

 

Le Woodwork E.P. est l’acte deux de l’histoire de Tristesse Contemporaine. Un nouveau label, Record Makers (en partenariat avec sa maison d’origine Dirty) et l’affirmation en quatre titres (dont trois inédits) de ce qui constitue son ADN :

Waiting : obsessionnel, hanté, élégiaque, soit l’art de faire danser les morts vivants.

Vampires : à l’ombre des géants de la new wave, une prière minimaliste pour chasser les fantômes.

Woodwork : solaire et languide, l’éloge de la patience selon Tristesse Contemporaine.

Low Tide : retour sur le dancefloor pour une comptine perverse sous stupéfiant. Higher than the sun.

A l’orée du club, Tristesse Contemporaine nous attend désormais au tournant (un nouvel album est annoncé pour septembre) : personne ne sortira d’ici vivant...

 

http://www.recordmakers.com

07/05/2013

Pour Smoking Smoking, venez habillés en noir et blanc

smokingsmokingaffiche.jpg

 

 

 


Enfin une date de concert pour nos deux égéries de Smoking Smoking ! It’s all about love. Un piano, quatre mains, deux voix, un univers anachronique et fantasmé pour un premier album de onze ballades en noir et blanc. Belle équation pour Vanessa Filho et Audrey Ismaël à l’origine de ces audacieuses volutes de fumée où le cinéma de Cassavetes croise les chansons d’amour du King et où Nina Simone côtoie les héros de Western.

Mélodies envoûtantes, un brin hypnotiques mais jamais soporifiques, sonorités vintage enveloppées de douce mélancolie It’s all about love flirte parfois avec la sensualité de Kate Bush, parfois avec la suavité d’Elysan Fields.

le 4 juin au Café de la Danse

http://www.cafedeladanse.com/smoking-smoking/

25/04/2013

Fergessen, duo indie à découvrir sur Far Est

fergessen, far est, clip

Découvert via la plate-forme Kiss Kiss Bank Bank, Fergessen annonce un nouvel album enregistré dans l’est de la France. Chanté en français et en anglais, Far Est est très attendu par les nombreux fans du du groupe.

Formé par Michaëla Chariau et David Mignonneau, ce duo, créateur d’un palpitant premier album en 2011, Les Accords Tacites, a réussi haut la main le pari de conquérir le cœur des internautes et proposera, dès l’automne prochain, son second opus au titre évocateur de la poussière des westerns spaghettis, Far Est

Far Est est une aventure sonore, intense et inspirée, qui fait penser à Bertrand Cantat, Bashung, Radiohead, Eurythmics.

Ce premier clip en stop motion mérite le déplacement et donne envie de partir au Far Est !

 

http://www.fergessen.fr/

05/09/2012

Romain Ughetto à l'acoustique !

romainughetto_10 - copie.jpg