Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2013

Sami Bouajila et Audrey Dana interrogent le couple dans RING au théâtre.

Si vous croyez que tout a été dit sur l'intimité des couples dans la littérature et le cinéma, vous êtes présomptueux, car RING prouve avec audace qu'il est possible d'avoir un regard aussi vif qu'inquisiteur sur les rapports modernes entre l'homme et la femme. Il faut dire que la forme est réussie avec Audrey Dana et Sami Bouajila, qui dévoilent leur polyvalence à jouer ce texte de Léonore Confino.

On vous offre un petit extrait :

ELLE : Je vais te poser une question difficile. Elle va te paraître adolescente mais elle me tortille la tête tous les jours, alors je me dis qu’il ne faut pas la réfréner. Ca contribue aussi au travail que je fais sur moi en ce moment, pour exprimer tout de suite ce qui se passe dans ma tête avant que ça ne se transforme en bombe. Comme c’est dur. Je me calme. Je vais me lancer. D’ailleurs, je précise à l’avance que tu as le droit de prendre ton temps, de conduire ta réflexion sur plusieurs jours, et même pourquoi pas, de ne pas répondre si ça t’embarrasse Sache que dans tous les cas, je préfère le silence à la malhonnêteté.

LUI : Tu la poses ta question !

ELLE : Attention, on ne me brusque pas. Il faut avoir totalement confiance en son partenaire pour oser lui confier une interrogation pareille. En même temps, prenons ça comme un jeu. Tu te souviens ces petites devinettes qu’on se posait quand on jouait à « Action ou vérité » au collège. Soyons joueurs ! Tu es prêt ? Je peux me lancer ?

Un temps.

Voilà. Si dans une vie virtuelle tu devais choisir une maîtresse parmi toutes mes cop…

LUI : Sans hésiter, Christina.

À partir du 1er octobre
Du mardi au vendredi à 21h, le samedi à 16h et 21h.

Théâtre du Petit Saint-Martin

17 rue René Boulanger
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

RING-40x60.jpg

14/01/2013

Good news : Collaboration, la reprise au Théâtre de la Madeleine !

collaboration2.jpg

Belle pièce mon Général ! Collaboration mérite le détour. Ceux qui ont eu la chance de la voir en 2012 n'en sont pas revenus, la rencontre Michel Aumont et Didier Sandre est un choc de comédiens, et le texte d'Harwood est parfait. L'histoire est pourtant pas forcément évidente.

COLLABORATION - Bande-annonce from Théâtre de la Madeleine on Vimeo.


Richard Strauss (Michel Aumont) et Stefan Zweig (Didier Sandre). Le premier, proche du régime nazi et se croyant tout puissant et intouchable, non concerné par la politique. Le second, craignant au contraire cette politique et la violence qu’elle allait sécréter. Ils s’admiraient. Ils créeront ensemble un opéra bouffe inspiré de Ben Johnson, « La Femme silencieuse », immense succès arrêté dès la seconde représentation par le régime nazi, le nom d’un juif étant resté sur l’affiche malgré l’interdiction. Une fois encore la politique de la haine montrait son talent.

A voir, cette pièce est exceptionnelle !

Au Théâtre de la Madeleine dès le 25 janvier 2013.

Une pièce de Ronald Harwood
Texte français de Dominique Hollier
Mise en scène Georges Werler

Réservations

COLLAB2_A4_081112.jpg

24/12/2012

En janvier, on se réchauffe avec Sade au Théâtre Ciné13 !

sade2-fabiendumas.jpg

En 2013, c'est décidé, on prend des risques et on va voir DAF Marquis de Sade au Ciné13 en haut de la butte Montmartre. Pornographique ? Violent ? Oui, mais d'une langue magnifique, d'une modernité folle, Sade ne laisse jamais indifférent.

A partir du 9 janvier 2013, au Théâtre Ciné 13 à Paris, sera joué « D.A.F. Marquis de Sade » une pièce de Pierre-Alain Leleu, mise en scène par Nicolas Briançon. On retrouvera sur scène, Dany Verissimo, une actrice porno qui réussit à merveille sa reconversion dans le cinéma conventionnel (« Maison Close », « Banlieu 13 », ...), et Pierre-Alain Leleu que l'on a vu récemment au théâtre dans plusieurs pièces mises en scène par Nicolas Briançon (« La guerre de Troie n'aura pas lieu », « Pygmalion », « La nuit des rois », ...).

Réservations

sade.jpg

10/09/2012

Places réservées pour Volpone à la Madeleine !

 

On l'attend de pied ferme cette pièce, étudiée en fac, et qui est trop méconnue en France, la faute à Shakespeare, contemporain de l'auteur Ben Jonson et qui l'a écrasé de son succès. Nicolas Briançon réparera-t-il l'injustice ? On le croit !

 

Ce qu’en dit Nicolas Briançon. «Volpone est une pièce d’une férocité irrésistible sur l’argent, le sexe et la cupidité. Elle date de 1606, et semble avoir été écrite hier. Volpone est moderne parce qu’il semble évoluer dans un monde sans conscience, sans règles, sans empathie. Un monde où il importe de posséder, de jouir, et de jeter.»

À partir du 12 septembre au Théâtre de la Madeleine
20h30 du mardi au samedi
17h le samedi et le dimanche

Réservations : http://www.theatremadeleine.com/

VOLPONE_DossierPresse_mail-1.jpg

03/09/2012

Chevallier et Laspalès sont de fieffés Menteurs

 

lesmenteurs2.jpg

Et ils le prouvent sur scène !

A partir du 7 septembre 2012, retrouvez Chevallier et Laspalès, au sommet de leur art, dans une comédie inédite en France : Les Menteurs. Après leur triomphe dans le Dîner de Cons, Philippe Chevallier et Régis Laspalès remontent sur les planches dans une nouvelle comédie irrésistible, Les Menteurs, quiraconte l’histoire de deux policiers anglais chargés d’annoncer une mauvaise nouvelle à deux personnes âgées un soir de Noël. Le spectacle sera joué au Théâtre de la Porte Saint-Martin dès le 7 septembre 2012.

 

Réservations : http://www.portestmartin.com/

LESMENTEURS_dossier_groupes_0406-1.jpg

11/07/2012

Doris Darling et ses méchancetés au Théâtre du Petit Saint Martin dès le 14 septembre

DORIS_A4_presse_210612-1.jpg

On peut déjà réserver pour cette pièce très anglaise, et à l'humour jubilatoire, annoncée comme piquante et enfin mise en scène en France dès le 14 juillet !

 

 

 

 

Pour résumer cinq ans en quelques lignes, le projet Doris Darling est né sous l’égide d’un triple coup de foudre. Marianne Groves déniche un texte sur les étagères d’une librairie anglaise. Jean Robert-Charrier glisse la traduction dans sa valise à l’occasion d’un voyage lointain. Marianne Sergent endosse le rôle avec une santé inégalable... Amélie Etasse, Eric Prat, Yannick Laurent, Thierry Lopez la rejoignent. Et Jean-Claude Camus dit oui !

 

 

http://doris-darling.com/